Pyramides de Bosnie
Pyramides de Bosnie

De Mystérieuses Pyramides en Crimée ?

Depuis de nombreux siècles, les pyramides ne sont découvertes ni par les archéologues, ni géologues ou les résidents locaux. Certes, cette découverte suggère la mystification. Mais les recherches dirigée par Vitaly Gohom considèrent, que d'énormes constructions sont restées "invisible" pour une raison simple : toutes les pyramides de Crimée sont complètement recouverts par la terre.

La première pyramide a été ouverte absolument accidentellement. Tout débute quand il y a quelques années Gokh qui a travaillé pour l'armée russe pendant 30 ans, comme ingénieur, se consacre à explorer la région de Sébastopol depuis qu'i a pris sa retraite.

Il sait utiliser des appareils à résonance magnétique et s'en est construit un lui-même, et comme Sébastopol manque de source d'eau potable, il commença à en chercher dans le sol autour de Sébastopol. (on peut noter par ailleurs qu'il forme une équipe pour ce travail, qu'il entre en 2002 en contact avec le gouvernement mauritanien, et cherche avec succès de l'eau dans le Sahara, près de la ville de Atar, sous 240 mètres et sous une couche de roche solide, découverte qui sera utilisée pour procurer de l'eau à la région... Il avait peaufiné son appareil, qui détecte ainsi du pétrole, du gaz, des métaux précieux, et s'associe avec la compagnie pétrolière "chernomornefte-gaz")

En 1999 il découvre plusieurs pyramides enfouies dans le sol, et même sous la mer au large des côtes, où par ailleurs certaines villes submergées sont connues.

Son instrument signale une anomalie dans le sous sol dans la périphérie de Sébastopol, ce qui sera appelé par Gokh la première pyramide. Sur place ils ne trouvent rien à première vue, a part le sol rocheux, puis découvrent un trou, tel un puits, profond de 9m, qui finit sur dalle de calcaire qu'ils percent et là, ils tombent sur une grande cavité.

A mesure qu'ils explorent sur 30 mètres, ils concluent que le calcaire est composé de dalles de 1,5m sur 2,5m et concluent qu'ils sont face à une construction humaine.

La forme de pyramide est obtenue grâce à des réglages et des améliorations de l'appareil de Gokh, et en 2000 ils arrivent à affirmer que la structure est pyramidale de base carrée, de 72m de côté et d'environ 50m de haut, avec la pointe absente, pointe qui arrive près de la surface du sol (Par ces chiffres, cela donne que la relation de grandeur est de 1: 1,6, qui correspond à «section d'or» de la Grande Pyramide de Gizeh et il c'est un standard pour toutes les pyramides déjà découverts aujourd'hui).

Après avoir atteint la profondeur de 38 mètres, les chercheurs avaient l'intention d'aller plus loin, mais des choses étranges ont commencé à se produire : il y avait des glissements de terrain, encore et encore, des câbles de sécurité sont tombés à plusieurs reprises. Les chercheurs ont décidé d'arrêter les fouilles...

Après cette découverte, des géologues se sont mis à la recherche d'autres pyramides dans le voisinage. Et bientôt il a été trouvé plus de six pyramides. En fait, elles sont situées selon une certaine séquence :

  • La première pyramide est au fond de la mer à proximité Foros,
  • la second est dans la zone Balaklava,
  • la troisième est près de Fiolent cape,
  • la quatrième est près de la station de métro Sébastopol Tovarniy, la cinquième est celle qui a été trouvé près de la première "Kamishovoe".
  • Deux autres pyramides sont situées dans plusieurs kilomètres de ce lieu sur des terrains vagues.

Ainsi, sur un morceau de la côte Sud de la Crimée, de Sébastopol à Foros, sept pyramides ont été trouvé, qui auraient le même âge que les pyramides du Tibet. Elles sont situées directement sur une ligne droite depuis le nord-ouest au sud sur la zone Sébastopol, à partir d'une partie nord-ouest de la baie de Kamishova (le point le plus au sud de la Crimée) le long du littoral. Il a également été constaté qu'elles sont sur la même ligne, dans la direction de Stonehenge, et en sens inverse on trouve les pyramides du Tibet, et plus loin, la pyramide de l'île de Pâques.

 

À l'été 2001 les pyramides de Crimée ont été étudiés par des scientifiques de différents pays. Tous conviennent, que ces constructions sont bien réels et uniques. Les Pyramides souterraines ont été analysés par différents appareils et le résultat laisse apparaître de nouveaux objets. Ainsi, les pyramides de Crimée comptent déjà 37 constructions mégalithiques. 28 d'entre elles font un énorme losange (Sébastopol est le point dans la mer à l'ouest de Simeiz- Yalta - village Konerchino de Bakhchisaray raion). Au milieu de ce losange dans le village  de Krasniy Mak se trouve le centre de la pyramide de 56 mètres. Plus de sept pyramides forment un petit losange supplémentaire interne autour de Yalta où dans le centre de la pyramide se trouve 37e.

Les membres du groupe de recherche fait l'analyse comparative de la Crimée et trois grandes pyramides égyptiennes de Gizeh. Il a été constaté que les anciens Egyptiens et les constructeurs de Crimée utilisé pratiquement les mêmes matériaux.

Naturellement, il y a une question : qui et à quelles fins ont créé ces constructions mégalithiques ?

 

Sur une profondeur de 12 mètres le même groupe, a réussi à trouver sur le site ouest le sommet d'une énorme tête de Sphinx. Dans la partie supérieure de la sculpture il y a un trou menant à une cavité sphérique de 10 m de diamètre. Lorsque les chercheurs ont creusé une couche de gravillons, ils ont vu l'entrée principale dans le corps de ce Sphinx, fortement murée par des fragments de calcaire. Au cours de fouilles, Vitaly Gokh, remarquait la bonne humeur et le grand plaisir que les gens avaient pendant la descente du long fossé creusé menant à la pyramide. Ce sentiment a doublé à l'intérieur de la structure. Quand les gens sont entrés dans la cavité sphérique, il dit, qu'ils étaient littéralement plongée dans un flux d'énergie.

Ils affirment que les matières qui recouvrent la pyramide ont été amenées par des inondations ultérieures, et que la pyramide devaient à l'origine être à l'air libre.

Gokh a tenté d'expliquer ces questions d'échange d'énergie entre la Terre et l'espace au moyen de ces pyramides souterraines qu'il considère comme des générateurs d'énergie unique. Selon V. Gokh, les blocs de calcaires recouverts de chaque côté avec de l'argile, activez la fonction de diodes qui transmettent le rayonnement à haute fréquence de la Terre dans l'espace.

Ils affirment également que 3 rayons d'énergie sont mesurés comme émergeants du haut de la pyramide, des fréquences de 900x109hz, 700x109hz et 500x109hz, et qu'un champ particulier de 10x109hz entoure la pyramide.

 

Selon le même schéma toutes les autres pyramides sur la Terre sont disposés ainsi. Mais certaines pyramides représentent des émetteurs particuliers, et une autre partie de récepteurs.

 

Cependant une partie de cette énergie sera transformée en une pyramide de basse fréquence et rayonnera par son sommet vers l'espace. Après avoir été intrigué par la question sur l'emplacement de la source d'acquisition de l'énergie et de la réception, l'auteur construit des hologrammes du ciel étoilé et synchronisent avec les hologrammes des sites de la Terre (avec des pyramides en Egypte, l'Himalaya, Angleterre, Mexique, Sébastopol, l'île de Pâques, et les Bermudes ).

Ils affirment plus tard également qu'une créature momifiée de 1,5m, portant une couronne, se trouve dans la pyramide...

 

Leurs recherches continuent et l'équipe conclue à l'existence d'une ligne droite qui va de Sarych à Baia Kamyshovaia du nord ouest au sud est, et que sur cette ligne se trouvent 7 pyramides ! l'une d'elle se trouvant sous la mer, près de la ville de Foros...

 

Après quelques temps, l'équipe affirme ensuite qu'il y a la possibilité de l'existence de 30 pyramides dans la presque île de Crimée, et qu'il y a également une anomalie souterraine d'une forme particulière allongée vers l'ouest qui pourrait être un sphinx...

Ces découvertes remplissent les équipes d'enthousiasme, cependant toutes ces pyramides se trouvant sous terre, il faut beaucoup d'argent pour les mettre à jour et les déblayer !

 

Et la ville de Sébastopol n'est pas intéressée, ni l'académie des sciences ukrainienne, l'insistance de l'équipe permet seulement de mettre en place une fouille du sol de la région, qui ne donnera que des résultats déjà connus : des signes d'habitations anciennes remontant jusqu'à -400 ans av JC

Evidemment, l'équipe affirmait que ce qui est intéressant se trouve dans les profondeurs du sol…


L'équipe ne peut pas continuer son travail seul, elle se met alors à faire des théories, qui sont totalement contraire à celles des académies classiques, ce qui aboutit au fait que les institutions n'ont plus aucune envie de sponsoriser des recherches.

 

Gokh et son équipe sont donc relégués au groupe des "fanatiques des pyramides" car leurs théories sont complexes et très originales, en résumé :

Il y a un système global de pyramides réparties sur terre, datant d'environ 15000 ans, qui sont des régulateurs de haute technologie pour recevoir l'énergie cosmique et la modifier avant de la redistribuer à travers la planète, pour notamment contrôler et stabiliser la répartition des continents...

Ils se mettent aussi à parler d'une relation avec une grande civilisation qui a disparu il y a 65 millions d'années à cause d'une météorite (cf dinosaures...), Atlantide et Mu...

Egalement mentionnées sont des théories sur la possibilité que la planète peut irradier plus d'énergie qu'elle en reçoit du soleil, et cela se fait notamment en filtrant l'énergie du centre de la galaxie à travers les pyramides et en la transmettant au centre cristallin de la terre…

A la manière de ce schéma :

Bienvenue sur le Site Officiel des Pyramides de Bosnie en langue Française

Partenaires

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Agence Star Com